vendredi 29 juillet 2016

Viktor Kortchnoi (1931-2016): le jeu d'échecs était sa vie Partie 2 : 28 juillet 1976-2016

Le 28 juillet 1976, Guy Drut devenait champion olympique du 110 mètres haies à Montréal. Et Viktor Kortchnoi franchissait le pas en demandant l'asile politique aux Pays-Bas. Une autre vie commence pour le nouveau dissident soviétique, entre paranoïa, lutte insensée, acharnée, désespérée mais toujours avec l'amour du jeu d'échecs.




jeudi 28 juillet 2016

Viktor Kortchnoi (1931-2016): le jeu d'échecs était sa vie Partie 1 : 1931- 28 juillet 1976.

Amsterdam, le 28 juillet 1976. Un homme sort d’une exhibition d’échecs. Il doit rentrer à l’ambassade de son pays, l’URSS. Mais il se précipite dans un commissariat de police et demande l’asile politique. Cette scène s’est peut-être déroulée comme dans le film « La diagonale du fou » où le cardiologue ami du champion du monde se réfugie dans un commissariat genevois. Mais l’homme dans la réalité est Viktor Kortchnoi, 45 ans. Il passe à l’Ouest et sa vie change alors totalement, au nom de la liberté, celle de pouvoir devenir un jour champion du monde d’échecs.

Couverture de la réédition de l'autobiographie de Kortchnoi "Chess is my life", parue d'abord en 1978.



lundi 25 juillet 2016

Quarts de finale du Super rugby et le reste

Nous sommes dans les choses sérieuses. Les équipes néo-zélandaises sont favorites des quarts de finale, même quand elles jouent à l'extérieur. Avons-nous eu droit à un grand chelem (4/4) des équipes blacks ?