lundi 1 mai 2017

Super rugby semaine 10, les Indians terminent leur mois, les playoffs NHL-NBA, la draft NFL, etc.

On ne change pas dans le Super rugby. Les Indians, eux, continuent leur saison et sont en avance sur le tableau de l'année dernière. Vous avez plein de choses à lire pour cet article insipide !






Les matchs

Vendredi.

Highlanders (bo) -Stormers 57-14. Les Stormers vont devoir payer une taxe à l'aéroport parce qu'ils ont énormément pris dans leur valise : deux fois 57 points en Nouvelle-Zélande ! Et le séjour n'est pas terminé !

Samedi

Chiefs-Sunwolves 27-20. Les Chiefs confirment qu'ils ne sont pas dans une grande forme en ne marquant pas de bonus offensif et en accordant même un point aux Sunwolves, qui l'ont mérité.

Reds-Waratahs 26-29. Le match le plus passionnant de la journée. Les Waratahs l'emportent finalement par la botte de Foley (19 points) et en poussant les Reds à la faute.

Force-Lions (bo) 15-24. Victoire pas évidente des Lions mais avec leurs 3 essais contre 0 à la Force, ils marquent 5 points et c'est décisif.

Cheetahs-Crusaders (bo) 21-48. La ballade des Crusaders continue. Bientôt, Gérard Lenorman va venir chanter.

Kings (bo)-Rebels 44-3. Rien à dire. Les Kings ne sont pas mauvais ces derniers temps, contre d'autres petites équipes (bien entendu).

Jaguares-Sharks 25-33. Les Sharks, dans leur inconstance, réussissent leur meilleur match de la saison. Et c'est certainement la wild-card qu'ils sont allés chercher en Argentine.

Dimanche

Brumbies-Blues (bo) 12-18. Vous ne rêvez pas. C'est peut-être le match de la saison où les deux équipes récoltent un bonus chacun. Sinon, les Brumbies sont restés impuissants et ont subi le match. La défaite est moins large sur le papier que l'écart entre les deux équipes est réellement.

Le classement après la 10è journée

Faisons le point :

- En attendant les explications directes entre Crusaders, Hurricanes (qui comptent un match de moins) et Chiefs, le vainqueur du Super rugby se trouve entre les trois. Leur victoire bonifiée dimanche permet aux Blues de croire encore un peu à la qualification mais ils ont 6 points de retard sur les Highlanders.

- Les Lions survolent l'Afrique du Sud. Rien d'étonnant. Les Stormers, malgré les déculottées néo-zélandaises, sont largement devant les Bulls. Enfin les Sharks ont 8 points d'avance sur les Jaguares et ça devrait suffire pour obtenir la seule wild-card du groupe sud-africain.


Le championnat des pronostiqueurs.

Les bonus sont en pagaille et tout le monde fait un bon score mais Elfe casse la baraque avec 31 points. Gin Tonic suit derrière avec 26 points et je suis dernier avec 21 points.

Au classement, il y a évidemment du changement. L'avance de Gin Tonic se réduit : il mène avec 219 points, Elfe est deuxième avec 210 points et je retrouve ma dernière place avec 202 points.

Le programme de la semaine 11.

Les Brumbies et les Kings sont exempts.

Vendredi.

Hurricanes-Stormers. Jamais deux sans trois raclées pour les Stormers ?

Cheetahs-Highlanders. Les Highlanders sont nettement favoris. Mais qui sait après un long voyage ?

Samedi.

Rebels-Lions. Allez. Les Lions se battent désormais pour la tête du Super rugby.

Chiefs-Reds. Les Chiefs ne sont pas en grande forme ces derniers temps. La venue des Reds pourrait les relancer.

Waratahs-Blues. Match piège pour les deux équipes.

Sharks-Force. Les Sharks sans souci.

Bulls-Crusaders. L'état des Bulls ne doit pas vraiment inquiéter les leaders de la compétition, qui sont toujours invaincus.

Jaguares-Sunwolves. Les Sunwolves font le tour du monde.



La semaine des Indians.

Les Indians ont reçu cette semaine. Les Astros de Houston puis les Mariners de Seattle, tous deux pensionnaires de la division ouest de l'Américaine. Le bilan a été identique : 2 victoires et une défaite à chaque fois. Les Indians se sont cassés les dents contre les deux partants gauchers qu'ils ont affrontés (comme d'habitude) mais ils ont gagné les quatre autres matchs, avec la manière quelque fois.

Le mois se termine sur un dossier de 14 victoires et 10 défaites, qui place les Indians en tête de la division centrale, juste devant les White Sox. C'est le meilleur mois d'avril de la franchise depuis que Terry Francona est le manager (soit 2013). L'an passé, le bilan était de 10-11 et Cleveland a fini avec 94-67.

Les points positifs :

- Le retour de Michael Brantley. Absent l'an passé, il a retrouvé son niveau d'avant sa blessure de fin 2015.
- Les jeunes Lindor et Ramirez cassent la baraque : 7 HR pour l'un et 6 pour l'autre. Les deux frappeurs ambidextres incarnent la joie de vivre de cette équipe.
- La paire Miller-Allen est injouable. Les deux releveurs des Indians forment le meilleur tandem setup-closer de la MLB. Miller n'a donné aucun point en 11 manches 2/3 et Allen un seul point en 10 manches pour 6 sauvetages sur 6 situations. L'an passé, Allen avait eu des difficultés en avril avant de performer ensuite. Les deux sont justes énormes : 21 manches 2/3 lancées, 17 coups sûrs, 1 point concédé, 5 buts sur balles et 36 retraits au bâton enregistrés.
- Les lanceurs partants sont déjà là : Kluber, Carrasco et Salazar sont des machines à éliminer au bâton.
- La mutation défensive à l'extérieur : Lonnie Chisenhall est passé au champ centre et Abraham Almonte a été décalé à droite. Cela se passe bien, d'autant plus qu'Almonte fait une bonne saison en attaque.

Les points à améliorer :

- Edwin Encarnacion. Même s'il est sur une séquence de 17 matchs en ayant atteint les sentiers (sur frappe, but sur balles ou en étant atteint par un tir), le Dominicain reste en retrait.
- Les receveurs. Comme l'an passé, Yan Gomes et Roberto Perez connaissent la misère en attaque mais leurs qualités défensives restent importantes.
- Josh Tomlin. Toujours en difficulté dès que les choses se compliquent. Le roi du HR donné est sur le fil du rasoir. Mais pour l'instant, il n'est pas encore question de le mettre en relève.

Le programme de la semaine. Les Indians sont en voyage à Detroit pour 4 matchs et affronteront pour la première fois les Royals de Kansas City, chez eux, qui sont en perdition.

Ailleurs dans la MLB.

Le score de la saison. Hier les Nationals de Washington ont pulvérisé les Mets de New York 23-5. Un record de franchise (en incluant le temps où la franchise était à Montréal). Anthony Rendon en a profité pour claquer 3 home runs et produire 10 points. C'est la première fois depuis 10 ans qu'un joueur fait marquer autant de points à son équipe. A Atlanta, Matt Kemp a claqué aussi 3 HR dans un match samedi.

Les Yankees sont en forme : ils mènent la division est avec les Orioles de Baltimore (15-8). La clé du succès ? Une rotation en pleine forme, une attaque régénérée avec un rookie qui frappe la balle : Aaron Judge a claqué 10 HR en un mois.

70 ans après l'arrivée de Jackie Robinson dans la MLB, le premier joueur africain a fait ses premiers pas dans la ligue cette semaine : il s'agit de Gift Ngoepe, le sud-africain qui joue pour les Pirates de Pittsburgh. En 3 matchs, il a frappé 4 coups sûrs dont un triple, marquant deux points.

Chez les Giants de San Francisco, la saison tourne déjà en eau de boudin. Avec 9 victoires et 17 défaites, la franchise est loin des surprenants Rockies du Colorado et des Diamondbacks de l'Arizona, qui domine les trois franchises californiennes de la division ouest de la nationale. En plus, ils doivent se passer des services de leur lanceur étoile, Madison Bumgarner. Déjà pas en veine (3 défaites à cause d'une attaque qui ne l'aide pas), il s'est blessé il y a 10 jours en faisant du moto-cross. Résultat : 2 mois et demie d'absence au moins. Difficile aussi pour les Giants de sanctionner leur joueur, qui a même failli y laisser sa vie, qui a été MVP de la série mondiale en 2014.

Et il y en a d'autres qui sont poissards. C'est le cas du lanceur de l'Arizona Shelby Miller. Après avoir plongé l'an passé, à son arrivée dans le désert, il s'est blessé au coude et devra subir l'opération Tommy John, qui met fin à sa saison.

Et puis voilà la question quintus. Celle-là est un peu différente car la réponse étant dure à trouver d'elle-même, je propose quelques réponses. Lors du match Indians-Mariners de samedi, le joueur des Mariners Boog Powell a fait ses grands débuts dans la MLB, en remplaçant un de ses coéquipiers en attaque en 7è manche. Sauf que tout ne s'est pas bien passé pour lui. Pourquoi ?

Réponse A. Il a été retiré sur prise par une décision de l'arbitre. Il a violemment contesté la décision et a été expulsé.

Réponse B. Il s'est blessé en frappant une des balles lancées et il a été remplacé à son tour.

Réponse C. Alors qu'il allait se présenter pour frapper, les Indians ont remplacé leur lanceur. Du coup, pour avoir un duel gaucher-droitier, les Mariners ont remplacé à leur tour Powell par un autre frappeur.

Réponse D. Il a frappé un HR le long du champ droit. Mais les Indians ont demandé l'arbitrage vidéo et la décision a été renversée (balle frappée hors de la zone). Ensuite, il a été retiré au bâton sur le lancer suivant.

Sur 64 cases.

Le mémorial Gashimov s'est terminé à Shamkir en Azerbaïdjan. Comme l'an passé, le local Shakryar Mamedyarov l'emporte malgré une défaite à la 8è ronde. Avec 5,5/9, il devance le Bulgare Topalov et l'Américain So, ainsi que le Russe Kramnik, qui totalisent 5/9.

A Poikovski, ville de la Russie centrale, le traditionnel tournoi (18è édition) dédié à Anatoli Karpov a été gagné par l'Israélien Emil Sutovsky, à égalité avec le Russe Evgeny Najer avec 7/9. Sutovsky est le président de l'association des joueurs professionnels d'échecs (ACP). Triple vainqueur de l'épreuve, le Moldave Viktor Bologane a connu la pire édition de sa carrière en ne marquant que 3 nulles pour 6 défaites

Un petit mot sur les playoffs NBA et NHL.

On passe maintenant aux demi-finales de conférence.

En NBA, le Utah Jazz de Boris Diaw et Rudi Gobert se sont qualifiés au 7è match sur le terrain des Los Angeles Clippers. En demi-finale, ce sont les Golden State Warriors qui se présenteront à eux. Autant dire une galère puisque Golden State est numéro un de la saison régulière avec son quatuor de phénomènes : Curry, Thompson, Durant et Green.

L'autre demi-finale de la conférence ouest est un derby texan entre les Spurs de San Antonio et les Houston Rockets.

A l'Est les Cavaliers de Cleveland affrontent les Toronto Raptors (c'était l'affiche de la finale de la conférence en 2016). L'autre série a commencé hier soir : malgré un départ calamiteux (0-14 et 5-22), les Celtics de Boston ont gagné le match 1 contre les Washington Wizards.

En NHL, les demi-finales ont bien avancé puisqu'on a déjà joué deux ou trois matchs :

- A l'Est, les Senateurs d'Ottawa et les Pingouins de Pittsburgh mènent 2-0 contre respectivement les Rangers de New York et les Capitals de Washington. Les Pingouins ont gagné les deux premiers matchs à l'extérieur et semblent démontrer qu'ils sont plus forts en playoffs que les Capitals, qui coincent encore et encore. Le joueur des Sénateurs Jean-Gabriel Pageau a été le héros du match 2 : contre les Rangers, il a marqué 4 buts dont le but vainqueur en prolongation (victoire 6-5 alors que les Rangers ont compté 2 buts d'avance).

- A l'Ouest, on a joué trois parties. Les Oilers d'Edmonton ont perdu le match 3 contre les Ducks d'Anaheim (3-5 après avoir été menés 0-3) mais ils avaient gagné les deux premiers matchs à la maison. A Nashville, les Prédateurs ont repris l'avantage contre les Blues de Saint-Louis. On y retrouve ses racines.

Avant de parler de la draft NFL, on a tiré au sort l'ordre de la draft NHL. Les Devils de New Jersey parleront en premier. A noter que la nouvelle franchise des Golden Knights de Las Vegas a obtenu le 6è choix. D'ailleurs, il y aura une draft d'expansion pour permettre la constitution de l'effectif de la 31è franchise de la NHL.

La draft NFL.

Le defensive end Myles Garrett a été repêché en premier choix par les Browns de Cleveland. Ces derniers ont eu trois choix de premier tour, qui ont été présentés vendredi au public des Indians avant le match contre Seattle.

Les Packers ont donné la priorité à leur défense contre la passe en draftant d'abord des défenseurs, le CB King et des linebackers.

Les Giants ont privilégié la diversité de l'attaque en repêchant un tight-end au premier tour. Quant aux 49losers, je vous laisse au commentaire d'Aloïs sur l'article précédent.

Les Patriots n'avaient pas de gros choix de draft, puisqu'ils les avaient échangé pour acquérir notamment Brandon Cook. Sinon, rien de particulier.

Comme toujours c'est sur le terrain qu'on verra si le choix est bon. Tout comme l'arrivée de Marshawn Lynch, qui quitte sa retraite pour jouer aux Raiders. Je suis moyennement convaincu par ce retour. Si Lynch retrouve un état de forme, il pourrait effectivement bien aider l'attaque des Raiders, une des meilleures de la NFL.




16 commentaires:

Gin Tonic a dit…

La ballade Néo-Zélandaise continue.

Réponse C pour la question quintus (merci le site des Mariners)

Tarswelder a dit…

Bien trouvé la source. Finalement, il a joué le lendemain mais il n'a obtenu aucun coup sûr et les Indians ont gagné 12-4.

Gin Tonic a dit…

C'est un bon début de saison pour les Indians.
L'idée du site m'est venue naturellement.

Tarswelder a dit…

A noter la blessure (fracture du pouce) de Kieran Read chez les Crusaders. 6 semaines d'absence et une incertitude pour la tournée des Lions. Heureusement que celle-ci est tardive.

Elfe a dit…

Mes pronos pour cette semaine (en espérant qu'elle soit aussi fructueuse que celle-ci).

HURRICANES (bo) - Stormers
Cheetahs - HIGHLANDERS (bo)
Rebels - LIONS (bo)
CHIEFS - Reds
Waratahs (bd) - BLUES
SHARKS - Force
Bulls - CRUSADERS (bo)
JAGUARES (bo) - Sunwolves

Gin Tonic a dit…

Pour vendredi:

HURRICANES(bo)-Stormers
Cheetahs-HIGHLANDERS(bo)

Tarswelder a dit…

Les miens pour demain :

HURRICANES (bo)-Stormers
Cheetahs-HIGHLANDERS

Tarswelder a dit…

Et ceux du week-end

Rebels-LIONS (bo)

CHIEFS (bo)-Reds

WARATAHS-Blues (bd)

SHARKS (bo)-Force

Bulls-CRUSADERS

JAGUARES (bo)-Sunwoves

Gin Tonic a dit…

les miens:

Rebels-LIONS(bo)
CHIEFS(bo)-Reds
Waratahs-BLUES
SHARKS(bo)-Force
Bulls-CRUSADERS(bo)
JAGUARES(bo)-Sunwolves

Gin Tonic a dit…

Les Chiefs tâtonnent en 1ère mi-temps mais prennent le bo.

Gin Tonic a dit…

Victoire des Blues plus facile que le score ne l'indique: 40-33.
La discipline a fait la différence: 0 pénalité concédée par les Blues dans le 1er acte (ce qui est assez rare) contre 6 (si ma mémoire est bonne) par les Waratahs qui donnent 12 pts aux Blues.

Gin Tonic a dit…

Les Montois sont des burnes molles !!!

Tarswelder a dit…

J'ai écouté sur Sud Radio. Non seulement ils se grillent une demi-finale à domicile mais ils coulent l'USAP.

Sinon, les pronos ont encore cartonné. Ce Super rugby ne réserve aucune surprise tant les écarts sont énormes entre les franchises : il y en a 6-7 qui dominent les autres et 11-12 qui rament plus ou moins et qui se font taper par les premières.

Gin Tonic a dit…

Oui, tout faux les Montois !!

Pour le Super Rugby, la réduction à 15 franchises va peut-être un peu rééquilibrer les choses. Et encore, j'y crois à moitié.

Tarswelder a dit…

Mouais. Les Sudafs ont des problèmes d'argent mais ils n'ont toujours pas fait leur révolution culturelle du jeu.

Les Australiens c'est un peu pareil.

Gin Tonic a dit…

C'est pourquoi j'y crois pas trop.